Histoire de robots, de robotique et d’humains

histoire-de-robots-de-robotique-et-dhumains

Dans la recherche d’autonomie et de performance, tout comme l’impression 3D, la technologie de la robotique et la conception de solutions robotisées innovent sans cesse et trouve leur application dans de nombreux secteurs industriels, agricoles, BTP, domestique…

Aujourd’hui, les robots sont partout ! Mais que définit exactement un robot selon sa technologique et son utilisation ?

La robotisation, un domaine à haut savoir- faire technologique

Le secteur de la robotique demande un fort savoir- faire technologiques et scientifiques dans les domaines de la mécanique, l’électronique et l’informatique. Des connaissances qui s’étendent tant au niveau de l’automatisation industrielle pour contrer les taches pénibles tout en considérant la relation homme/machine en passant par le déploiement de technologies innovantes dans les concepts autonomes.

Associée à la révolution de l’industrie 4.0, la robotique concentre de véritables défis technologiques qui permet de booster la compétitivité des entreprises.

Les révolutions industrielles en fabrication additive et robotique

Si la mécanisation entrainée par puissance de la vapeur a donné la part belle à la première révolution industrielle, la seconde a conduit à des productions en masse grâce à la puissance électrique.

C’est la troisième révolution industrielle a mis en avant d’autres défis de performance avec l’industrie 4.0 entre monde virtuels et réels appelés aussi « internet des Objets » par l’automatisation activée par l’informatique et l’électronique.

La quatrième révolution industrielle en matière de robotique a conduit à la connexion de machines déjà existantes avec d’autres équipements à travers un système informatique.

Histoire de  » l’homme robot « 

Depuis les temps les plus anciens de nos ères, partout dans le monde, l’homme robot a toujours motivé la curiosité du génie humain dans les arts, la littérature et la philosophie. Preuve en est avec les anciennes horloges automatiques et les cadrans solaires crées par les Grecs. Au 16éme siècle, Léonard de Vinci, peintre, ingénieur, architecte et scientifique avait esquissé des plans pour réaliser un robot humanoïde.

Par la suite, vers le 20éme siècle, des grands comme des petites automates ont été inventés comme le canard mécanique qui pouvait bouger ses ailes et se nourrir (Jacques de Vaucanson), les horlogers suisses et inventeurs de la montre bracelet moderne (Pierre Jaquet-Droz).

L’automatisation industrielle dans le textile a vu le jour avec un métier à tisser contrôlé avec des cartes perforées qui ont été utilisées par la suite dans le secteur informatique. Les robots et les systèmes d’automatisation n’ont cessé de se déployer pour rendre la production plus efficace et performante mais aussi pour faciliter les vies domestiques.

 » Robot  » ou  » le travail forcé ou le serf « 

Terme utilisé par l’écrivain tchécoslovaque Karel Capek , il a été utilisé pour la première fois dans sa pièce de théâtre : Les Robots Universaux de Rossum (R. U. R. – Rossum’s Universal Robots) en janvier 1921. Elle a eu un énorme succès dans le monde entier et c’est à partir de là que les robots, ces « humains mécaniques », connaissent leurs premières gloires.

Le terme « robotique » englobe « l’étude et l’utilisation des robots ». C’est Isaac Asimov, le célèbre écrivain de science-fiction qui a défini  les « Trois lois de la robotique » :

1 – Un robot ne peut pas blesser un être humain, ou, par son inaction, mettre un humain dans une situation dangereuse.

2 – Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si ces ordres sont en contradiction avec la première loi.

3 – Un robot doit protéger sa propre existence tant que cette protection n’est pas incompatible avec la première ou la deuxième loi.

L’écrivain ajoutera plus tard la « loi zero » à la liste qui définit qu’un un robot ne doit pas nuire à l’humanité, ou, par son inaction, permettre à l’humanité d’être blessée.

Des années 1950 à l’industrie 4.0

Les premiers développements de l’intelligence artificielle vers les années 1950 ont poussés Alan Turing a proposer un test pour définir si a une machine peut penser par elle-même ou a la capacité d’imiter la conversation humaine. A partir de là, plusieurs robots ont été créés dans l’industrie ( Unimate qui deviendra le premier robot industriel crée par George Devol en 1954), Le brevet déposé par  Devol pour ce bras robotique programmable à commande numérique est reconnu comme le fondement de la robotique moderne dans l’industrie.

 En 1964’, le géant informatique IBM lance son « IBM System / 360 » considéré, à cette époque, comme l’ordinateur le plus puissant.

IBM S 360 , le premier mainframe
IBM S 360 , le premier mainframe ( robotisation informatique) – Crédit photo : ibm.com

Robot industriel et robot de service

Les créations robotiques sont aussi nombreuses que variées ce qui a nécessité de donner une définition et une classification précise du robot.

Dans sa définition générale, un « robot » comprend un mécanisme programmable actionné sur deux axes ou plus, avec un certain degré d’autonomie et de capacité de déplacement dans un environnement ciblé lui permettant pour réaliser des tâches spécifiques. Lorsque l’on parle de « système de robot » cela définit un ou plusieurs robots, machines et dispositifs permettant au robot d’effectuer sa tâche.

La Commission économique des Nations unies pour l’Europe (CEE-ONU) et la Fédération internationale de robotique ont basé la définition de « robot de service » et une classification (ISO 184 / sous-comité 2), conduisant à l’ISO-Standard 8373. Le classement d’un « robot » en « robot industriel » ou en « robot de service » est effectué en fonction de l’application envisagée :

Un « robot de service » se définit comme un robot qui effectue des tâches utiles pour l’homme ou pour l’équipement à l’exclusion des applications d’automatisation industrielle. Un robot de service pour un usage personnel » est utilisé généralement par les particuliers aussi nommé « robot domestique ».

Un « robot de service pour une utilisation professionnelle » est un robot de service utilisé pour une tâche commerciale, habituellement exploité par un professionnel.

On reconnait les machines robotisées dans le nettoyage des lieux publics, moyen de livraison dans les bureaux ou les hôpitaux… L’opérateur, l’humain qui fera fonctionner le robot désigne la personne qui actionnera le démarrage, la surveillance et l’arrêt du robot.

ARTICLES SIMILAIRES

Les Nouveautés à la Une -Innovation Shopping

Toujours à l’affut de produits innovants et pratiques dans tous les domaines de la vie quotidienne mettant en avant la haute technologie et les objets connectés dans.

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Les ondes électromagnétiques sont partout dans notre environnement. Elles sont émises notamment par nos téléphones portables, le réseau wifi sans fil, les antennes relais, les appareils.

La révolution des ultra-sons, technologies et utilisations

Connues depuis longtemps, les capacités technologiques des ultra-sons ne cessent, pourtant, d’évoluer et leur exploitation constante constitue l’avenir de la science moderne. Ces ondes inaudibles à.

L’ultra-son : un répulsif naturel anti-insectes

Face aux solutions et produits anti-moustiques chimiques et toxiques en forme de crème ou en pulvérisation, une nouvelle technologie très efficace et sans danger est apparue :  l’ultra-son,.

Produit phare : MoskitoPro, la solution efficace contre les moustiques

Solution naturelle par excellence, avec Moskito pro, le bracelet ultrasonique, élégant, discret et efficace, oubliez les produits chimiques et autres insecticides et éloignez les moustiques grâce.